• Animal1st

GANNAT, "BEAUVAU DE LA SÉCURITÉ AGRICOLE" ET THÉÂTRE DE LA RÉPRESSION DES ANIMALISTES

Si comme nous, vous vous demandiez ce qui pouvait expliquer ce niveau de zèle et de perversion de la part des gendarmes présents à Gannat lors de nos rassemblements devant l’élevage de chiens MBR (hélicoptère, verbalisations injustifiées, menaces de gardes à vue, volonté d’empêcher les activistes qui dorment sur place de se reposer…), il est fort possible que la découverte de cette information vous apporte quelques réponses.

On apprend dans des articles de presse régionale que moins de 6 mois avant notre premier rassemblement sur place se tenait, dans cette petite ville de l’Allier de moins de 6000 habitants, un « Beauvau de la sécurité agricole », en présence de la maire de Gannat et fidèle soutien d’MBR, Véronique Pouzadoux, le ministre de l’agriculture Julien Denormandie, le ministre de l’intérieur Gérald Darmanin, Joël Giraud, secrétaire d’État chargé de la ruralité, et Christian Rodriguez, DG de la Gendarmerie Nationale. Rien que ça.



COPINAGE


« Le choix de Gannat comme point d'étape s'explique notamment par les rapports professionnels qu'entretiennent Gérald Darmanin et Véronique Pouzadoux, maire de Gannat et présidente de l'association des maires et des présidents d’intercommunalité de l’Allier. Ils ont travaillé ensemble au sein du cabinet de l'ancien ministre des sports David Douillet sous la présidence de Nicolas Sarkozy. »


MEURTRE INDUSTRIEL SUBVENTIONNÉ


« Le trio ministériel doit se séparer en fin d'après-midi, mais rester en Auvergne. Julien Denormandie et Joël Giraud doivent se rendre à l’abattoir Arrivé Auvergne à Saint-Germain-des-Fossés dans l'Allier, où sera présenté le projet de modernisation du site. L'occasion d'évoquer le soutien du plan France Relance cher à Bruno Le Maire. » - France Bleu


LOBBYING DE LA MAFIA FNSEA


« Force est de constater que Julien Denormandie n’avait pas fait le déplacement pour rien. Des dirigeants locaux de la FNSEA, mais aussi Patrice Bonnin, président de la Chambre d’Agriculture de l’Allier, ont ouvert le tir des questions en rafale, autour d’un point central : le sentiment d’insécurité des exploitants. - « On demande la condamnation des intrusions illégales ! », ont lancé en chœur et en substance tous les interlocuteurs. Dans le viseur notamment, les associations écologistes, ou de défense des animaux.

[…] En réponse, Gérald Darmanin a évoqué la vidéosurveillance, et la mise en place éventuelle d’un centre de surveillance urbaine, dont la gestion pourrait être confiée aux agglomérations, ou au Département. « La loi permet cette souplesse. » Et de promettre également que bientôt, « des drones permettront de surveiller les exploitations victimes d’attaques multiples ». Julien Denormandie, lui, a proposé « d’agir de manière offensive sur ce sujet ». – La Montagne


De quoi interpréter la répression des animalistes sous un autre angle n’est-ce-pas ?




-

(Sources : https://www.francebleu.fr/infos/politique/allier-darmanin-denormandie-et-giraud-a-gannat-pour-le-beauvau-de-la-securite-en-milieu-rural-1615199134

https://www.lamontagne.fr/gannat-03800/actualites/ce-qu-il-faut-retenir-de-la-visite-ministerielle-a-gannat-allier_13924762/ )


PS : Vous noterez également la date de cet évènement, le 8 mars, Journée Internationale du Droit des Femmes. Pour un ministère qui dit axer sa priorité sur les violences faites aux femmes, choisir d’organiser cette rencontre pro Élevage ce jour-là est tout de même assez révélateur de la réelle priorité des services de « justice » de ce pays…



208 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout